Un acteur de changement depuis 1930

MenuRetour

1930

Là où tout a commencé

C’est dans le climat de la grande dépression et des épidémies cycliques de poliomyélite que la Fondation Papillon a vu le jour, en mars 1930, sous le nom de la Société de secours aux enfants Infirmes de la province de Québec.

Mlle Marie Alida Daigle fut la pionnière de la Fondation Papillon dès ses débuts en étant non seulement l’âme et la force motrice de l’organisation, mais la maman de milliers d’enfants infirmes.

1932

Un accompagnement essentiel.

C’est en créant un service orthopédique et un service de transport adapté pour accompagner les enfants à leurs traitements dans les hôpitaux que débutent les activités de la Fondation.

1938

Le tout premier camp.

Mlle Daigle inaugure le Camp des enfants infirmes qui deviendra éventuellement le Camp Papillon. Elle désire offrir à Tony Shorgan, qu’elle considère comme son fils et qui est atteint de poliomyélite, la chance de vivre l’expérience d’une colonie de vacances malgré son handicap.

À sa première année, le camp accueille 150 jeunes infirmes qui sont hébergés dans des tentes prêtées par l’armée

1951

Les besoins sont grands!

Des appareils orthopédiques de tous genres sont fournis par la Société aux jeunes infirmes : bras et jambes, mains et pieds et chaussures orthopédiques. Elle en a fourni pour plus de 44 000 $ en 1951.

1968

L’emblème officiel

L’organisme devient officiellement la Société pour les enfants infirmes du Québec et adopte l’emblème du papillon à l’aile brisée.

Celui-ci représente la volonté et l’espoir pour tous les enfants handicapés de prendre leur envol. Les enfants vivant avec un handicap peuvent être comparés à des papillons ayant une aile blessée. Ils ont besoin d’un soutien supplémentaire pour s’envoler vers leur plein potentiel.

1976

Un modèle à suivre

Première garderie d’intégration au pays, la Garderie Papillon est saluée pour son approche d’inclusion sociale des enfants handicapés. Elle est un « modèle pour l’Amérique du Nord » selon le Dr. Amy Driscoll de l’Université Portland.

La Garderie Papillon accueille dès son ouverture en mars 1976, 30 enfants dont 15 vivent avec un handicap physique. Tous tirent profit de cette intégration qui permet à l’enfant handicapé de sortir de sa marginalité et aux autres enfants de côtoyer des amis qui, bien qu’un peu différents, sont si semblables à eux!

1984

Un vent de changement !

Au lendemain de l’Année internationale des personnes handicapées, décrétée par l’ONU en 1981, la Société inaugurait son nouveau siège social sur le boulevard René-Lévesque à Montréal en plus de faire l’annonce de sa nouvelle dénomination sociale : la Société pour les enfants handicapés du Québec (SEHQ).

1985

Permettre aux parents de souffler un peu…

Pour répondre aux besoins criants de répits exprimés par les parents, la SEHQ crée la Résidence Papillon qui accueille des jeunes à l’année pour de courts séjours.

2003

Acquisition de la Colonie Les Bosquets à Otterburn Park

2005

La SEHQ devient fière partenaire des Timbres de Pâques.

2007

Création d’un programme de gardiennage

Création d’un programme de gardiennage à domicile partout au Québec, d’un camp de jour à la Colonie Les Bosquets et d’un programme de loisirs les fins de semaine au Camp Papillon.

2016

Inauguration du Centre de stimulation précoce – Jean Fabi

Inauguration du Centre de stimulation précoce – Jean Fabi, un centre universitaire de réadaptation et de recherche affilié à l’université McGill, pour le développement de la recherche, de l’enseignement, des pratiques de pointe, de l’évaluation et du transfert des connaissances.

2017

La SEHQ devient officiellement la Fondation Papillon.

La Société pour les enfants handicapés du Québec devient officiellement la Fondation Papillon. L’idée de ce changement est de mieux répondre aux besoins actuels et futurs de ses diverses clientèles dans la communauté.

2019

L’univers inclusif de la Garderie Papillon

Diffusion de la série documentaire Une garderie pour tous sur les ondes de Canal Vie. Cette série de 10 épisodes porte sur l’univers inclusif de la Garderie Papillon.

2020

La Fondation Papillon devient propriétaire.

La Fondation Papillon devient propriétaire du terrain au 2300 boul. René-Lévesque Ouest à Montréal, mettant ainsi fin à son bail emphytéotique. L’édifice porte désormais le nom d’Édifice Louis Coutu pour souligner l’implication inestimable de M. Coutu au conseil d’administration de la Fondation Papillon.

2021

Inauguration du Centre de jour Papillon

Inauguration du Centre de jour Papillon pour les jeunes adultes de 21 ans et plus et réouverture de la Résidence Papillon qui offre des répits de fin de semaine à Montréal.

2022

Transformation des infrastructures du Camp de Grandpré

La transformation des infrastructures du camp situé à Otterburn Park, débutée en 2015, est complétée. Le Camp se nomme désormais le Camp de Grandpré en l’honneur de M. A. Jean de Grandpré, grand philanthrope et ami de la Fondation Papillon.

Partenaires Papillon

camp
X